V

X

Livre & posters

Livre monographique :

Le vaisseau Garnier

Reconnu comme le plus vaste des opéras anciens (onze mille mètres carrés), tout est excessif dans l’opéra de Paris.

Accroupi au cœur de la ville, l’Opéra Garnier est une ville en soi, avec son maillage d’avenues et de places, ses quartiers et ses populations. Comme jadis les Halles, l’Opéra a deux faces : diurne et nocturne.

L’approche photographique de Pascal Delcey représente trois années d’exploration, d’attente et de prises de vue, sans aucune contrainte. Le résultat est un voyage intemporel au cœur de ce qui apparaît comme un temple, un sanctuaire au cœur de la ville, véritable « vaisseau ».

Ces photographies n’apportent pas de réponses, mais des fragments subjectifs d’autres existences arrachées à la pierre et au marbre, un aperçu de l’âme insufflée par les artistes et le grand architecte de cet univers magique. Charles Garnier a élevé un sanctuaire, avec sa symbolique initiatique, son alchimie secrète, liant le génie des hommes à celui de la nature par le biais  de matériaux d’une beauté et d’une noblesse sans pareil. Apollon couronne l’ouvrage, tenant dans ses mains la lyre d’or, verbe divin fait musique, clé magique et récurrente des lieux. Les images reflètent aussi la magie omniprésente du bâtiment nous invitant à un voyage intérieur. Nous sommes guidés dans un voyage intemporel, visitant des lieux inaccessibles, privilégiés, magiques, et peut-être oubliés. Nous restons bercés par la musique résonnant en secret au plus profond de ces lieux. Le résultat provoque une méditation sur la face cachée des choses visibles. Comme si le fait d’isoler, de fragmenter le lieu donnait une vision nouvelle, provoquant une authentique re-découverte.

Le parcours photographique est ponctué de textes de Charles Garnier extraits de son Nouvel Opéra. La postface de Jean Guillou vient en contrepoint.

 

« Une autre Ville-Opéra apparaît, née du regard de Delcey et qui s’évanouit hors de ses photographies, comme le reflet dans un miroir lorsqu’on s’est détourné. Reportage visionnaire d’un Opéra imaginaire où les statues prennent vie, ce travail laisse un goût d’étrange qui vous poursuit longtemps, une fois le portefeuille de photographies refermé ».

Martine Kahane, directrice du Service culturel de l’Opéra de Paris.

 

Le Vaisseau Garnier

Photographies de Pascal Delcey ; Textes de Charles Garnier ; postface de Jean Guillou.

 

16,5 × 23 cm, 176 p., 166 photographies en couleur,

reliure cartonnée, 2005, isbn 2-86364-137-9 /  12 €

 

Éditions Parenthèses

72, cours Julien — 13006 Marseille / www.editionsparentheses.com

 

— 2 modèles de posters : Le Palais Garnier en vente :

  •  La Galerie de l'Opéra Garnier / place de l'Opéra - 75009 Paris
  •  Librairie-Boutique de l'Opéra Bastille / place de la Bastille - 75012 Paris

 

LE PALAIS GARNIER
Groupe Pégase du grand pignon de la scène du Palais Garnier

60 × 40 cm, impression offset sur papier Sensation Tactile Blanc Naturel 270 g/m²

LE PALAIS GARNIER
Façade du Palais Garnier

50 × 40cm, impression offset sur papier Sensation Tactile Blanc Naturel 270 g/m²